Activités en matière d’enseignement :

Mon domaine de prédilection est le métamorphisme. J'enseigne également volontiers la Tectonique et le Magmatisme. Plutôt qu'une accumulation de connaissances nécessairement superficielles, je privilégie une approche méthodologique dans laquelle une recherche active permet la connaissance profonde d'un nombre de sujets limités.

Je suis intervenu à tous les niveaux de l’enseignement, depuis la 1ère année de la Licence jusqu’au Doctorat. D’autre part, je trouve souhaitable de changer assez régulièrement, au moins une partie de ces enseignements. Ainsi, j’ai enseigné la Tectonique au DEUG 2ème année, Chaînes et Bassins en 2007. Je m’investis dans le cours de « Pétrologie Endogène », cours de synthèse très stimulant, à l’attention des Licence 3 SVT et un stage dans les Alpes pour les Master 1 SVT, maintenant en L3SVT. J'ai participé également au stage des Prépa CAPES dans le Sud du Massif Central.

Je pratique les différents modes d’enseignement : cours, TD, TP, Terrain. J'attache une importance tout particulière à l'enseignement de Terrain (Alpes, Massif Central, Corse): c'est l'occasion pour les étudiants de mettre en pratique leur enseignement (trop !) théorique, de faire preuve d'esprit de synthèse, d'avoir une approche pluri-disciplinaire.

J’interviens dans notre établissement, mais également à Lyon (magistère, jusqu’en 98), auprès des étudiants de prépa CAPES-AGREG de Dijon, de Grenoble, de Corte ; à Antananarivo (dans le cadre d'un accord inter-universitaire). Je participe à la formation de formateurs : cours et sorties dans le cadre de l'IUFM et de la MAFPEN ; je fais des publications pédagogiques pour l’Encyclopédie Universalis, le Bulletin de l'Association des Professeurs de Biologie-Géologie et au CRDP.

Interventions extra-universitaires :

Ces quelques dernières années, ce fut une conférence sur la série métamorphique du Haut Allier pour le GGHL (Groupe Géologique de la Haute-Loire, un groupe très dynamique) suivie d'une excursion à la journée ; pour le même GGHL, une Géotraverse de 3 jours dans les Alpes ; une conférence "Ophiolites, différences et similarités".

Pour illustrer le nouveau programme des Lycées, avec l'APBG de Clermont Fd, nous avons fait une sortie dans la série métamorphique du Haut Allier, puis celle de la vallée de la Sioule. Cette excursion du Haut Allier, je la fais régulièrement à la demande de nos étudiants de L3, en dehors de leur cursus. Avec l'APBG de Montpellier, nous avons passé deux jours à étudier le "Métamorphisme au Cap Creus". J'ai guidé les étudiants de L2-3 de Chambéry dans la carrière de Gandailhat. J'ai présenté "A la Recherche des océans disparus dans les Montagnes Françaises" à Océanopolis à Brest, conférence que j'ai renouvelé au CDDP pour le GGHL au Puy en Velay le 18 janvier 2014 (écoutez cette conférence en suivant le diaporama).

Avec l'APBG de Clermont Fd, nous avons discuté, en février (2014) des nouveaux programmes à l'occasion de l"Origine et Evolution de la croûte continentale". J'ai renouvelé à Montpellier le 2 avril. Le sujet fait l'objet d'une publication dans le Bulletin de l'APBG.

Au mois de mai 2014, ce fut une conférence sur les ophiolites pour le Musée Lecoq de Clermont. Nous sommes retournés, fin août 2014, dans les Alpes avec le GGHL... En novembre 14, j'ai animé une table ronde avec mon collègue Nicolas Coltice pour FormaTerre de l'Académie de Lyon.

J'ai commence l'année 2015 avec une conférence sur la croûte continentale, à l'occasion de l'AG du GGHL. Ecoutez la conférence donnée à la CANOPE du Puy en Velay pour GGHL en suivant le diaporama.

Fin septembre, toujours avec le GGHL, nous avons passé 4 jours en Corse ; au programme : les granites sur une coupe St Florent - Calvi, puis Corse alpine.

Au mois de décembre, j'étais invité par l'Université Inter-Âges du Dauphiné pour parler du "Cycle de la lithosphère et Métamorphisme". Nous avons abordé l'origine et l'évolution de la lithosphère océanique, puis de la lithosphère continentale.

Au début du mois de février 2016, nous avons passé une journée bien chargé, avec les professeurs de l'académie de Limoges à parler (et voir des échantillons et lames minces) du Métamorphisme et, là encore, de l'origine de la croute continentale : un sujet d'actualité pour nos collègues du Lycée !

Pour ces dernières années, mon enseignement se résume à :

Les liens renvoient aux plans détaillées des cours, illustrées de figures et photos.

A Clermont Fd,
en LICENCE :

L2-ST : Initiation à l’analyse de terrain

L2-ST (Sciences de la Terre) et SVT (Sciences de la Vie et de la Terre)
Tectonique (Cours :13h),
Magmatologie et métamorphisme (TD terrain, 6h)

Chaînes et Bassins (Cours : 16h)

L3-ST :
Métamorphisme Cours (22h), TP (en collaboration selon les années) et TD terrain (6h TD) (supprimé !) du module "Ensembles métamorphiques" ;  stage à l'Ile de Groix (en 1995) et Cap de Creus (Espagne). En ce qui concerne ce dernier, il s'agit d'un stage d'Analyse structurale des zones profondes (4 journées terrain = 24h TD).

Evolution thermo-mécanique de la lithosphère : 10H. Il s'agit d'utiliser des logiciels de modélisation de l'évolution thermique dans la lithosphère, METAMOD et METAMORPH réalisés pour la circonstance.

L3-SVT (Filière d'enseignement) :
Pétrologie Endogène (Cours 22h) Les roches Magmatiques et Métamorphiques sont replacées dans leur Contexte Géodynamique.

Une Géotraverse dans les Alpes de Genoble au Queyras : Les Alpes ? Un détour obligé à toute personne intéressée à la Géologie et qui devra l'enseigner ! Au cours de ce stage de 5 jours, je propose un parcours depuis les chaînons sub-alpins de la Chartreuse et du Vercors, jusqu'à la zone piémontaise du Queyras. Un stage qui se termine en chanson ...écrite par les étudiants dans le bus, au retour (juin 2000).

Ce stage, initialement en M1, était intégré dans un module intitulé "Orogénèses en France" initialement appelé "Géologie de l'Europe". A l'heure de l'Europe, il m'a paru naturel d'élargir la connaissance de nos étudiants à l'échelle du continent. Doux réveur ! En effet, le contenu de ce module est dépendant des programmes du CAPES qui évoluent doucement ...

... mais surement vers une diminution du contenu disciplinaire au détriment des sciences de l'éducation. Ce stage, précédemment en M1, a bien failli disparaitre et c'est au détriment d'autres spécialités de la géologie qu'il a pu être tranféré en L3.

en MASTER :

M1-ST :
Je propose systématiquement 1 (ou plus rarement) 2 sujets de Travaux d’Etude et de Recherche (TER).

M1 SVT :
Le master 1 de SVT se ressent du poids monstrueux des sciences de l'éducation, lesquelles prennent le dessus sur le contenu disciplinaire ; pour fabriquer une coquille vide ?

PREPARATION CAPES : les années précédentes, 1 journée "Tectonique" ; 1 journée "Métamorphisme", accompagnées chaque fois de 1 ou 2 leçons.

J'ai eu l'occasion d'intervenir dans les prépa CAPES - AGREG de Grenoble et Dijon sur le Métamorphisme.

La Géologie du Sud du Massif Central (Montagne Noire et Bassin de Lodève) : J'ai participé, en 2000, à ce stage de 3 jours proposé par B. Barbarin. Voir quelques affleurements de ce Stage ?

Un autre enseignement qui a disparu, victime de réductions des programmes disciplinaires.

Le Master Recherche M2-ST "Processus magmatiques et métamorphiques - Volcanologie"

Module Méthodes et savoir faire – Mécanismes métamorphiques, en collaboration.

Stage " Pétrologie de la croûte profonde " en Corse, jusqu'en 2004, en collaboration avec RP Menot de St Etienne.
Stage « Pétrologie de la croûte profonde » en Corse, en collaboration avec RP Menot de St Etienne.
Ce stage est axé sur l'évolution de la Corse Alpine d’une part et celle de la croûte continentale au Permo - Carbonifère d’autre part, en utilisant une approche essentiellement structurale, magmatique et métamorphique. On montre aux étudiants qu'une telle étude nécessite une approche pluridisciplinaire, nécessitant de comprendre ce qui se passe tant dans les roches superficielles que dans les roches métamorphiques profondes. On remarque également que la reconstruction du champ de déplacement à partir des seules données de la déformation serait bien difficile !

Depuis l'année 2003-04, le Stage des Master2R se déroule dans les Alpes et s'intitule "Le cycle de la Lithosphère Océanique dans les Alpes". Les Alpes, c'est une opportunité exceptionnelle d'observer le cycle de la lithosphère océanique dans son ensemble. C'est observer l'exhumation du manteau dans le Massif de Lanzo, depuis l'asthénosphère jusqu'à la lithosphère. C'est la fusion/imprégnation de ce manteau suivie de l'extraction de ce magma et la genèse de la croûte océanique que l'on peut observer dans les ophiolites du Chenaillet, de Chamrousse. Grâce aux méta-ophiolites du Queyras et du Viso, on peut suivre l'enfouissement de la lithosphère océanique dans la subduction et son exhumation. Le thème de ce stage pourrait être «Vie et Mort de la Lithosphère Océanique».
En étudiant ces ophiolites d’âges différents et aux histoires géodynamiques contrastrées, l’idée est de faire réfléchir les étudiants sur la chronologie relative et absolue des différents évenements magmatiques, métamorphiques et tectoniques. Pour prendre un exemple : après avoir étudié la déformation intra -océanique de l’ophiolite anté-hercynienne de Chamrousse, on peut se poser la question de l’âge de la déformation des ophiolites du Queyras métamorphisées dans le faciès Schistes Bleus
. Ce stage est présenté dans la revue Géochronique, n° 136, p.41-46

Au Magistère Rhône-Alpes-Auvergne (jusqu’en 98) :

"Licence" : Métamorphisme et réajustements thermiques (enseignement intégré en collaboration avec J.M. Lardeaux de Lyon ; pour ma part : 24H).

"Maîtrise" : Géotraverse dans les Alpes (stage de terrain de 10-12 jours en collaboration avec J.M. Lardeaux).

à l'IUFM- Projets PCL2 (30h) : " Du cours universitaire à la transposition en classe " en 95.

à la MAFPEN : - Stage en salle (2 jours) : " Métamorphisme et géodynamique ".
Stage de terrain (1 jour) sur le même thème. (Académies de Clermont Fd et Tours)
Préparation aux concours internes : agrégation et Capes (1 jour).

Voir mes Publications pédagogiques
                                                                        ou

  Retour à la première page ?

_________________________
C'est bien, c'est bien !