- METAMORPHISME ET GEODYNAMIQUE -

Equilibre mosaïque et échelle d'observation

A la fin de l'exercice 1.2 du chapitre 13, il est discuté de l'échelle d'équilibre minéralogique en se référant à la figure 13.6 - 2m. La photo ci-dessous illustre cette figure ; il s'agit d'une métabasite dérivant de la rétromorphose d'une éclogite. L'association minéralogique est grenat (grt à gauche) - hornblende brune (amph) montrant les deux clivages caractéristiques faisant un angle de 60°. Des bourgeons de clinopyroxène sont associés à du plagioclase : on appelle cette texture une symplectite (S). Les cristaux incolores sont du quartz et du plagioclase, indistinguables sur cette photo en LPNA. Les cristaux "opaques" sont des oxydes métalliques.

On remarque qu'à l'échelle de l'ensemble de la photo, cette association minéralogique ne peut pas être représentée dans le diagramme ACF (utilisé pour ces lithologies) ci-dessous. Il ne s'agit pas d'une paragenèse. D'ailleurs, clinopyroxène et grenat ne sont pas en contact. L'assemblage n'est pas à l'équilibre.


Le segment blanc sur la photo (en LPNA) mesure 0.5 mm. (Les ronds gris sont des bulles d'air piégées dans la colle de la lame mince !)

Par contre, si l'on réduit la taille d'observation et que l'on observe à l'échelle de chacun des 2 carrés, on peut alors écrire deux équilibres partiels, deux paragenèses qui sont représentables dans le diagramme ACF :

grenat - hornblende - plagioclase - quartz - (opaques) dans le carré rouge
et
clinopyroxène - hornblende - plagioclase - quartz - (opaques) dans le carré vert

Il s'agit de paragenèses du faciès amphibolite. Les points vert et rouge dans les 2 trianges du diagramme ACF matérialisent les compositions des 2 microsystèmes.

Retour à "Métam. et Géodyn."au Cours de Métamorphisme, de Pétrologie Endogène ou bien à la première page ?