Influence de la composition chimique initiale sur la composition minéralogique d’une roche métamorphique

Les processus métamorphiques peuvent être considérés, en première approximation, comme isochimiques. C’est à dire qu’ils ne modifient pas la composition chimique des roches (à l’exception, toutefois, des fluides). Ainsi, un banc de calcaire initialement intercalé dans des marnes, a donné, après métamorphisme, un banc de marbre (M) intercalé dans des amphibolites (A).

Retour au Cours de Métamorphisme, de Pétrologie Endogène, à la Photothèque ou bien à la première page ?