- Les Gorges du Chassezac et le Granite de la Borne-

    Le Massif Central est riche en affleurements granitiques. Le Chassezac, en Lozère, découpe de superbes gorges dans le massif de la Borne.


Les Gorges du Chassezac sont dominées par le village médiéval de la Garde Guérin.

    La roche, un granite porphyroïde, est très belle et bien polie dans le fond des gorges. Un filon décimétrique recoupe un granite à feldspath potassique pluri-centimétrique sur la photo ci-dessous.

De plus près, la roche montre du quartz gris bien distinguable du felspath blanc. Celui-ci est représenté par des cristaux de deux tailles : de petits cristaux pluri-millimétriques (de plagioclase essentiellement ?) et de cristaux pluri-centimétriques de felspath potassique. Les minéraux sombres sont de la biotite et peu d'amphibole.


Le massif est arasé sous la plaine d'érosion triasique bien visible sous la Garde Guérin :


   Le village repose sur une barre de grès arkosiques, produit de la désagrégation du granite.

En arrière plan, derrière le village, le massif du Mont Lozère domine le paysage vers le Sud-Ouest.

Les deux massifs de la Borne et du Mont Lozère sont les deux parties d'un même massif tardi-hercynien sectionné et décalé par un décrochement sénestre, d'orientation Nord-Sud, bien visible sur la carte de France :


Extrait de la carte géologique de France au 1/1000 000ème du BRGM.

Les Cévennes sont principalement constitués des "Schistes des Cévennes" (bo sur la carte), métamorphisés dans les conditions du début du faciès Schistes Verts, et deux importants massifs granitiques (rouge à croix blanches), mis en place il y a 305Ma : le Massif de l'Aigoual-St Guiral-Liron (au Sud) et le couple Mont Lozère - Borne (au Nord). Un métamorphisme de contact est développé autour de ces massifs. L'ensemble est séparé de la plaine du Languedoc au Sud-Est par la faille des Cévennes.

Retour à la Photothèque ou bien à la première page ?