- Quelques images volcaniques de l'île de la Réunion -

   Après un nouveau séjour à l'île de la Réunion, je ne peux résister à l'envie de montrer quelques images, même si je n'ai pas l'intention de m'attarder sur le sujet..

Au Sud de l'île, la Fournaise domine l'Enclos

Au premier plan, le spatter cone Formica Leo et au pied du volcan, les coulées sombres de la brève éruption du 13 Juillet 2018.


La lave récente, noire, se distingue bien de la lave brune plus ancienne.

basaltes et radiolarites Complexe filonien les gabbros isotropes les gabbros lités le manteau dans toute sa splendeur !

Au fond du cratère sommital, le cratère Dolomieu, scories noires et coulées sont lentement recouvertes par les éboulis dévalant les flancs du cratère.

Quelle impression extraordinaire que de marcher dans ce paysage lunaire...

De la crème au chocolat semble s'être écoulée de ces hornitos, ces petits cratères déversoirs de la lave circulant sous la surface, sous une croûte figée.

Ces laves noires prennent des coulées rouille lorsqu'elles sont oxydées au contact des gaz brulants à proximité des évents.

Le Gabbro de Salazie

Mais quittons maintenant les roches superficielles de la Réunion pour aller dans les profondeurs du volcan du Piton des Neiges.

Dans le cirque de Salazie, la Rivière du Mât a taillé de beaux affleurements de gabbro lité, plus ou moins accessibles. Le plus accessible est celui du site de la Passerelle (GPS : -21.055423 , 55.500986), à proximité d’îlet à Vidot. Ce gabbro représente la (une ?) chambre magmatique du volcan.


Le litage est bien visible depuis la passerelle. A gauche le gabbro est coupé par un filon brun.

La roche est un gabbro à olivine. La proportion variable des minéraux ferro-magnésiens sombres (olivine et clinopyroxène) et blancs (plagioclase) matérialise bien le litage.


Clinopyroxène noir et plagioclase blanc

Lorsque le plagioclase est absent (ou rare), la roche noire est une wherlite (à olivine et clinopyroxène). Ici, la wherlite est injecté par un gabbro.

Le plagioclase imprègne la wherlite.

Pour en savoir plus sur le gabbro de Salazie, lire les fiches établies par Laurent Michon de l'Université de la Réunion : l'une et l'autre.

Tout cela donne à réfléchir ...

Retour au Cours de Pétrologie Endogène , à la Photothèque ou bien à la première page ?